FOSSILES

Du goût pour les fossiles, le béton ciré, le stucco à l’italienne et le tadelakt marocain d’un côté. De l’autre un chantier à mener avec des envies folles de matières et de couleurs denses. Mélangés, ces deux paramètres ont été le creuset d’expériences et de découvertes dont voici quelques aperçus. Car si le béton ciré et le tadelakt ne s’apprivoisent pas en quelques coups de taloche, il existe mille et un chemins pour incarner ses idées. Un chantier? Jamais plus sans un sac de colle à catelles, un bon stock d’ocre et un pot de cire d’abeille!