Nouveau site-nouveau look-nouvelle expo! Welcome!!!

Comme le titre vous l’a indiqué, et comme vous aurez peut-être pu vous en rendre compte, voici la nouvelle mouture 2012. Une nouvelle exposition qui vous sera annoncée très très prochainement…   :-)

Un travail qui a évolué et au sujet duquel je crois utile de revenir un petit peu…je joins à ce message un extrait de ce que j’avais écrit pour présenter et exliquer un peu ma nouvelle approche:

Laissez-moi, par ces quelques lignes, tenter de vous présenter ma démarche…
De partager avec vous le chemin parcouru depuis l’exposition de la Cité du Temps.
Dans cette salle extraordinaire du Pont de la Machine, j’ai eu l’immense privilège de pouvoir présenter mon travail sur la Patagonie et les Alpes, fruit du labeur de plusieurs années, inspiré de voyages et de randonnées, ici et ailleurs.

Mon travail peint et photographié, bien que distinct, commençait déjà à se mélanger et à se confondre quelque peu. Dans le même temps que je préparais cette exposition, j’entrais en contact avec 2 personnes avec lesquelles j’allais préparer cette exposition qui vous sera annoncée prochainement, pour mettre sur pied une création inédite et dont j’aimerais vous parler.
Je crois utile de revenir sur ces deux dernières années de travail.
La peinture et la photographie ont ceci d’extraordinaire qu’elles réservent bien des surprises à qui est d’accord de se laisser faire en ne résistant pas aux circonstances du hasard. Je m’explique.
J’ai peint et dessiné depuis toujours. Du plus loin que je m’en souvienne.
J’ai aussi photographié avec jubilation avec les petits appareils automatiques qui ont passé dans mes mains. Il n’y a que depuis quelques années que j’ai la chance de pouvoir photographier avec un réflex numérique. Une révélation et un immense bonheur.
Mon travail, depuis celui présenté à la Cité du Temps, a évolué…
Il est certes toujours inspiré de nature, d’eau et de montagne, peut-être plus que jamais. Mais la photo m’a ouvert des portes insoupçonnées et m’a emmené sur des rivages de peintures que je n’aurais jamais pensé emprunter il y a quelques temps encore…Un dialogue entre les deux disciplines et des frontières de plus en plus floues, qui ne sont même plus des frontières. J’ai commencé à oser des choses épurées et abstraites. Enfin elles sont abstraites pour les autres parce que pour moi, c’est toujours le bord du lac ou l’air dans les montagnes…J’ai expérimenté avec délectation. Je me suis laissé faire par la couleur et la matière avec étonnement ! Surtout quand je pense que là où je travaille maintenant doit une grande partie au hasard. En développant mes photos avec le soft Lightroom, j’ai « découvert » le dialogue et la résonnance des images côte à côte, en mode comparatif. En voulant faire des prises de documentation de couchers de soleil au bord du lac, je me suis ennuyée et j’ai eu froid, j’ai donc essayé des « trucs » pour faire passer le temps

Et c’est comme ça que j’ai découvert que l’on pouvait faire de la peinture avec la photographie, et le contraire, que les deux sont faits pour s’entendre, que le hasard donne des idées et que les frontières ne sont que dans la tête… Photo et/ou peinture? Cette question perd de plus en plus de son sens pour moi…C’est comme de demander ski ou snowboard? Réponse: qu’importe la planche (le medium) pourvu qu’on glisse!!!(Qu’on fasse des images!).
Mais, aujourd’hui comme hier, j’ai toujours besoin de vivre ce que je peins :
Sentir le froid de ces crépuscules d’hiver au bord du lac, l’orage qui arrive sur cette crête, ou la force peut-être piégeuse de ce glacier si beau et si impressionnant. Et je ne parle même pas du vertige de cette arête du Midi que je ne suis pas prête d’oublier !
Les pièces qui seront présentées en novembre prochain sont toutes le fruit d’impressions alpines ou lacustres de diverses sorties et excursions. Ainsi, j’ai suivi et aidé mon frère pour sa documentation de travail de mémoire sur les glaciers, dans le cadre de sa formation d’accompagnateur, découvrant de l’ « intérieur », au sens propre du terme, un univers qui m’a toujours fasciné. Et qui m’inspire de plus en plus !

Ainsi, sitôt après le vernissage de cette prochaine exposition, j’ai rendez-vous avec lui (et un guide de montagne) pour aller explorer le Moulin de la Mer de Glace si la météo et mon courage ( !) le permettent!
Je ne sais pas de quoi seront faits mes prochains travaux. Je ne résisterai pas à la page blanche et serai à l’écoute du hasard !
Mais il est fort probable que je le rencontrerai sur des chemins d’altitude ! :-)
Des impressions qui seront probablement très fortes. Et dont je n’ai aucune idée quel impact elles auront sur mon futur travail… Je vais juste tenter de ne rien endiguer. La peinture et la photo n’emmènent jamais là où on pense aller et c’est très bien comme ça…
Le travail 2011-2012 s’inscrit exactement dans cette lignée : Vivre et laisser venir…
Je me réjouis déjà des prochaines découvertes !

.

.

.

.

.

.

.

Bien à Vous

Christine

 .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s